Le fondement de la méthode selon Jaap Marsman (1918-1992) est une façon empirique de penser, basée sur des principes mécaniques et physiques et notamment sur la cinématique des masses.

Par cette façon de penser, les attitudes et les mouvements peuvent être analysés et mis en rapport avec les disfonctions de l´individu examiné.

Cet examen conduit à un diagnostic du type de fonctionnement asymétrique de l'individu (pour Marsman l'asymétrie est normale).

Les troubles de la fonction et les restrictions de mobilité sont donc éclairés d'un regard nouveau.

Ce regard différent permet une meilleure compréhension de la mécanique propre de l'individu et peut orienter la thérapeutique.

Cette thérapie peut comprendre une mobilisation passive poly segmentaire spécifique de Marsman mais aussi d´autres formes de thérapie peuvent-être appliquées: la thérapie manuelle-ostéopathie en particulier.

L´importance de la mécanique de masse réside dans le fait que les mouvements sont définis comme un vecteur (shift) dans l´espace, ce qui rend la définition d´un mouvement plus facile en pratique.

Les tests simples et reproductibles permettent de construire un schéma simple du fonctionnement normal, mais particulier de l'individu.

Ce schéma simplifie la prise en charge globale de la pathologie locomotrice. La connaissance des mouvements préférentiels est importante pour évaluer les possibilités de mouvement et les restrictions de mobilité constitutionnelle d´un patient dans la vie quotidienne.
Le médecin pourra aussi mieux adapter le geste professionnel ou sportif à la constitution de l'individu.

Pour le médecin ostéopathe, la méthode permet d'identifier des causes de fixation, des sources de conflits articulaires, des sur-utilisations articulaires, des tensions musculaires et des fascias, des dystonies axiales et des anomalies posturales.